Accueil > Ressources

Expositions

143 rue du désert

Exposition de Driss Aroussi, Hassen Ferhani et Dalila Mahdjoub, la Compagnie, jusqu’au 28 septembre 2019, Marseille


Cet humour ou ce paradoxe est présent dans le portrait de Malika et de son café pour routiers dans le désert au sud de l’Algérie, à travers les éléments qui accompagnent le nouveau film d’Hassen Ferhani. Le désert n’est donc pas vide, mais rempli d’histoires.

Le travail du casseur de pierres, qui est celui d’un Sisyphe chez Driss Aroussi, ne se suffit pas du mythe et de sa résonnance interminable, car là se noue l’esthétique la plus profondément matérialiste, la plus complexe. Au lieu du désert comme une surface unie, c’est un plan morcelé et disjoint.

Habitée par quelques documents écrits qui font l’histoire de son père, de sa famille, Dalila Mahdjoub reste au plus près d’une économie du geste pour parler de l’histoire coloniale entre la France et l’Algérie dont elle fait littéralement ‘tomber’ le langage.

Ces histoires hautement poétiques touchent chacune l’inhabitable – sous des facettes sinon dérisoires et absurdes, du moins documentaires, fictionnelles, politiques.

Présentation détaillée et infos pratiques sur le site de la Compagnie


Partagez

Rendez-vous d'ACT

Dépistage de l’école : portraits d’enseignants face au virus

à suivre

Autres actualités

Pourquoi tu cries ?

Podcast - ACT à suivre

Ressources

Comment faire collectif éducatif en temps de confinement ? à suivre
Philippe Meirieu : « Arrêtons de totémiser le numérique ! » à suivre
« Il faudra des mouvements », une conversation avec Sanjay Subrahmanyam à suivre
Promeneurs ou délinquants : les doubles standards du confinement à suivre
Déconfinement dans les quartiers populaires, une mesure pas si sociale à suivre

Mise à jour : lundi 11 mai 2020 | Mentions légales | Plan du site |