Accueil > Ressources

Livres

Un espace de passions au coeur de Marseille : les arènes de Marseille, une fabrique d’événements

Brochure de Miroslava Mihaylova/ Olivia Stanciu, Ecole nationale d’architecture de Marseille-Luminy, 2005

 

Titre : Un espace de passions au coeur de Marseille : les arènes de Marseille, une fabrique d’événements

Support : imprimé

Resumé : Le projet, proposé sur le site des friches industrielles des usines Metaleurop et Atochem, articulé autour des thématiques développées par le GPU, Grand projet urbain, permet d’établir des liens entre Marseille et l’Estaque, de provoquer une interaction entre le massif de la Nerthe et le littoral. Pour cela, deux équipements complémentaires fonctionnent à deux échelles différentes : régionale pris en charge par les arènes de Marseille et locale prise en charge par la fabrique d’événements. L’arène de Marseille, d’une capacité de 20000 places est un équipement polyvalent apte à accueillir différents types d’événements : spectacles artistiques, taurins, événements sportifs. La fabrique d’événements est un lieu ouvert au public en permanence, un lieu de création artistique d’un nouveau type exposant le processus de création en même temps que l’oeuvre elle-même.

Thèmes : équipements culturels-urbanisme

Lieux : 16ème (Estaque)

Descriptif technique : 3 vol (64 p. + 77 p. + 41 p.) : ill., plans ; 22 x 22 cm+ 1 cédérom

Auteur(s) : Miroslava MIHAYLOVA/ Olivia STANCIU

Editeur(s) : Ecole nationale d’architecture de Marseille-Luminy

Date : 2005

Localisation : Ecole nationale d’architecture de Marseille-Luminy

Accès : Consultation sur place

Partagez

Rendez-vous d'ACT

Dépistage de l’école : portraits d’enseignants face au virus

à suivre

Autres actualités

Pourquoi tu cries ?

Podcast - ACT à suivre

Ressources

Comment faire collectif éducatif en temps de confinement ? à suivre
Philippe Meirieu : « Arrêtons de totémiser le numérique ! » à suivre
« Il faudra des mouvements », une conversation avec Sanjay Subrahmanyam à suivre
Promeneurs ou délinquants : les doubles standards du confinement à suivre
Déconfinement dans les quartiers populaires, une mesure pas si sociale à suivre

Mise à jour : lundi 11 mai 2020 | Mentions légales | Plan du site |